gardenbaby

Comment retirer une écharde sans lui faire mal ?

La manière pour un bébé de découvrir le monde est de manipuler les objets qui composent son environnement. Il arrive donc parfois qu’au cours de ses explorations il se fasse des bobos. Une des causes de plaie les plus courantes pour les enfants est les échardes qui viennent se loger sous la peau. IL est impératif de les retirer au plus vite pour éviter les infections. Voici quelques astuces pour mieux éviter de faire mal à votre chérubin durant ce processus.

Toujours désinfecter la plaie

Afin de minimiser au mieux les risques d’infections, en premier nettoyez la plaie avec des produits aseptisant ou avec de l’eau et du savon antibactérien. Appliquez et lavez sans instituer sur la zone douloureuse pour éviter que l’écharde ne s’enfonce encore plus. Vous pouvez également laisser tremper la plaie dans de l’eau tiède savonneuse pendant une quinzaine de minutes. Cette technique consiste à ramollir la zone cutanée afin d’enlever le bout de verre ou de bois sans trop de difficultés. D’ailleurs un autre procédé appelé système de ventouse consiste à appliquer avec une certaine pression la main contre l’ouverture d’une bouteille contenant de l’eau. Une fois l’écharde retirée n’oubliez pas de désinfecter une nouvelle fois. Il n’est pas nécessaire de recouvrir d’un pansement recommandez à votre enfant de ne pas se salir.

Méthode et recette indolore

La technique la plus connue reste la pince à épiler, accessoirement vus pouvez utiliser une aiguille à coudre pour élargir l’ouverture si jamais l’écharde est enfoncée trop loin. Pour une extraction pas trop douloureuse, vous pouvez commencer par anesthésier la douleur en appliquant des glaçons durant quelques minutes pour que votre enfant ne pleure pas. Pour éviter au mieux les larmes, équipez-vous des pinces conçues spécialement pour les échardes munies de « une loupe, disponibles en pharmacie. Veuillez à bien désinfecter tout ustensile qui entrera en contact avec la plaie : utilisez des produits aseptisant ou de l’eau bouillante. Une autre méthode plus traditionnelle consiste à recouvrir la zone concernée avec une pomme de terre ou une banane et le faire tenir au sparadrap. Laissez poser la nuit, l’écharde devrait alors partir le lendemain.

Les recours médicaux

En général, une écharde ne représente pas u grand danger pour la santé de votre enfant, puisque c’est une plaie du même ordre d’une écorchure, il y a plus de larmes que de peur . Pensez toutefois à vérifier la régularité de ses vaccinations contre le tétanos pour éviter tout risque. Surveillez la zone endolorie plusieurs jours après avoir retiré l’écharde, si la rougeur et la douleur persistent accompagné de fièvre consultez de toute urgence vote médecin. Transmettez ces recommandations à la nounou ou à la crèche qui en garde de votre enfant, en votre absence.

Quitter la version mobile