gardenbaby

Saignement de nez chez l’enfant : comment réagir et que faire ?

Votre bébé saigne du nez et vous ne savez pas comment réagir. Beaucoup de parents pensent alors à l’éventualité d’un mal plus grand qui causerait les saignements de nez. Ne vous alarmez pas, en général les saignements sont des bobos, qui sont tout à fait courants pour les enfants en pleine santé. Sur le moment il faut juste connaître les bons gestes pour limiter les dégâts, et connaître leur origine afin d’éviter les récidives.

À quoi sont dus les saignements ?

Les saignements de nez sont très faciles à provoquer en raison de la constitution frêle des vaisseaux sanguins qui par ailleurs se retrouvent à la surface, ils sont donc très exposés. De ce fait la muqueuse du nez est fragile et peu emmètre des écoulements au moindre choc. Ces saignements peuvent être dus à la saison hivernale ou plus exactement au chauffage à cause duquel la muqueuse nasale s’assèche. Le fait de se moucher ou de se gratter l’intérieur de la paroi nasale trop fortement peut également occasionner un écoulement. Dans d’autres cas, les rhumes, la grippe, des allergies peuvent être en être à l’origine. Vérifier d’abord les voies nasales n’est pas obstruées par quelque chose. Conseillez à la nounou qui a la garde votre enfant d’en faire de même

Les comportements en cas de saignement

La première chose à faire est de faire asseoir votre enfant puis de lui incliner la tête un peu en avant. Le but étant de diriger le sang vers ses narines et non vers sa gorge. Pincez avec vigueur la zone qui se trouve en dessous de l’os du nez. Maintenez cette position pendant 5 minutes. Pour atténuer les saignements, vous pouvez appliquer une poche de glacecontre sa nuque. S’il en ressent le besoin, votre bébé devrait se moucher très délicatement pour enlever les caillots. Si le saignement persiste, continuez jusqu’à 10 minutes. Si au-delà de 20 minutes le saignement continue toujours, appelez votre médecin ou emmenez votre enfant aux urgences.

Prévention des récidives

Indiquez à votre enfant d’éternuer sans se retenir, car se cela pourrait – en plus des saignements — provoquer une rupture d’anévrisme au fil des répétitions. Enseignez-lui à se moucher doucement narine après narine. S’il est en bas âge apprenez-lui à ne pas se mettre les doigts dans le nez trop vigoureusement, voire pas du tout. Durant la saison de grand froid, humidifiez le nez de votre enfant. Si le nez de votre enfant reste bouché, étalez une solution saline dans chaque narine, qui limitera la transmission de microbesSeprotéger de la chaleur intense est aussi à favoriser, mettez à votre enfin un chapeau si le soleil tape fort.

Quitter la version mobile