Dans quelle position faut il coucher bébé dans le lit ?

Le nourrisson passe une grande majorité de son temps à dormir, surtout les premiers mois. Le repos étant crucial pour un bon développement, il est important de prendre en compte tous les paramètres pour un sommeil réparateur. Le positionnement du bébé lorsqu’il dort doit aussi être pris très sérieusement, autant pour sa sécurité que sa santé. Quelques petits conseils pour mieux vous orienter dans la position à adopter.

Les risques présentés par la position ventrale

Dans le courant des années 70, il était très conseillé aux parents de coucher les nourrissons en position ventrale. Cette position aurait dû procurer un meilleur sommeil avec moins de reflux et moins de coliques tout en réduisant le risque d’inhalations lors de vomissement. Pourtant à la différence des matelas horizontaux standards, lors de ces études les bébés étaient installés dans des lits d’observation inclinables. Il s’en est suivi un décuplement du nombre de mort subite durant la décennie qui a suivi. La seule explication apportée dans les années 90 a révélé la relation entre la position sur le ventre et la mort subite. Pour endormir un bébé, la position ventrale est désormais déconseillée, à moins qu’il y ait indications de la part des médecins.

Favorisez la position sur le dos

Parmi les nombreuses positions pour endormir un bébé la position dorsale est la plus préconisée par les pédiatres. La respiration du bébé n’en est que meilleure, surtout lorsqu’il est malade notamment avec de la fièvre, ainsi il pourra mieux réguler sa température. Par ailleurs, le nourrisson est moins exposé à l’étouffement ou l’hyperthermie. Veillez à garder cette position durant les trois premiers mois au moins, jusqu’à ce qu’il puisse se retourner lui-même. De plus la position sur le dos donne un accès plus large au champ de vision du bébé, et simulera son éveil. Afin de limiter au mieux les risques de malformation à la tête, mettez votre bébé dans une position ventrale lorsqu’il est réveillé. Puis alternez l’inclinaison de sa tête à chaque coucher (droite ou gauche). N’oubliez pas de communiquer ces indications à la nounou lorsqu’elle a la garde de votre chérubin.

Bon à savoir sur la literie

Certaines bases sont à respecter quant à la literie du nourrisson :

Un lit qui correspond à sa tranche d’âge. Un lit à barreau est plus convenable à un berceau les trois premiers mois révolus et qui restera adapté jusqu’à ces deux ans. Éloignez les grosses peluches ou autres couvertures pour éviter de l’étouffer Un entretien régulier et rigoureux de la totalité de la literie Le matelas est nécessairement ferme et allergène Munissez-le d’une turbulette pour un coucher moins agité