Que faire si un bébé est allergique au lactose ?

La santé des bébés est à surveiller de très près, en particulier les nouveau-nés. Au moindre signe de détresse qui persisterait, soyez prudent et contactez de suite un pédiatre. Les nourrissons sont encore plus exposés à cause de la fragilité de leur métabolisme. L’intolérance au lactose est une maladie qu’il faut prendre au sérieux, voici quelques indications qui pourront vous aider.

Intolérance au lactose

Tout d’abord, il faut savoir faire la différence entre une allergie au lactose et une intolérance. Une réaction allergique survient lorsque le système immunitaire ne reconnait pas des protéines contenues dans le lait ou ses produits dérivés. Une intolérance ne concerne en aucun cas le système immunitaire, mais serrait plutôt une réaction de l’organisme à cause d’un manque de lactase. C’est une enzyme qui permet de mieux digérer le lait. En cas de manque, le lait  se retrouve en fermentation dans l’estomac provoquant les symptômes. Cette insuffisance peut survenir suite à une infection ou une gastroentérite, dans quel cas il est possible de guérir de l’intolérance. Les bébés peuvent souvent être confrontés à cette maladie passagère. Pour différencier cet état éphémère de la maladie chronique, il faut s’assurer qu’aucun des parents ne soit intolérant au lactose, car c’est une maladie héréditaire innée.

Les bons gestes à adopter

Si les symptômes se présentent comme un mal d’estomac, mais que vous avez des suspicions, contactez votre médecin. Il vous communiquera les principales indications. Toutefois, souvenez-vous vous qu’il ne faut pas hésiter à le rappeler si les symptômes deviennent plus sévères. Pour mieux appréhender la situation :

Adoptez une nouvelle alimentation pour que votre enfant garde un bon équilibre alimentaire tout en considérant son intolérance au lactose suite aux analyses effectuées par le médecin, vous pourrez alors quantifier la dose de lait et de produits laitiers que votre bébé pourra ingérer sans craindre un inconfort procurez-vous la liste des nominations des produits qui contiendraient du lait pour éviter d’en acheter, également compatible pour les biberons.

S’il s’agit d’une intolérance éphémère, il sera possible de réintroduire petit à petit le lait après la guérison. Si votre enfant est sous la garde d’une nounou, veillez à ce qu’elle suive scrupuleusement ces recommandations.

L’adaptation à une nouvelle alimentation

Si vous cherchez auprès des grandes surfaces, il existe des gammes de produits dites sans lactose. Toutefois les médecins ne les préconisent pas spécialement. Le but du régime est de réduire la quantité de lactose sans la bannir. Même pour une intolérance héréditaire – à moins d’être très sévère — il existe un seuil de ce qui est supportable. Le beurre et la crème étant des produits dilués sont ne sont pas à éliminer du régime alimentaire par contre le fromage oui. Pensez à des recettes véganes pour des plats comme les crêpes ou les desserts.