Mode bébé : pour ou contre le rose pour les garçons ?

Avoir un enfant est l’occasion pour les parents de donner tout leur amour. Ils leur offrent tout ce qu’il y a de meilleur, que ce soit affectif ou matériel. Biberons, poussette, vêtements, tout doit être parfait pour que le bébé se sente bien. En matière d’habillement, c’est souvent la mère qui décide. Habituellement, le style et le ton dépendent du sexe du nouveau-né. Le choix se porte sur la couleur rose pour les filles et le bleu pour les garçons. Cependant, il est assez fréquent que certaines mamans décident d’habiller un garçon en rose. Les raisons de cet engouement sont multiples.

La signification des couleurs

De nos jours, suivre la vogue est devenu primordial. Rien que pour sortir au parc, une mère peut vider tout son placard. En essayant tous les vêtements et accessoires elle peut rester des heures devant son miroir. C’est également le cas pour les enfants. Cela reflète non seulement leur complicité, mais aussi le bon goût des parents. Ceci dit, avant d’opter pour une teinte, il faut connaître leur sens, surtout si c’est un nourrisson. Au moyen-âge, les poupons étaient emmaillotés de la même façon. Sans qu’il y ait une distinction de sexe. Les langes étaient blancs et entièrement faits en coton. Ceci est dû au fait que cette couleur reflète la pureté. En revanche, lors des baptêmes, on utilisait le ruban rouge et bleu pour les distinguer. Aujourd’hui, cette tradition a quelque peu changée. En effet, comme le vermeil caractérise la puissance, elle est désormais attribuée aux garçons. À l’opposé, on emploie le bleu pour les filles étant donné que cela se réfère à la vierge marie. Outre ces tendances, il y a pareillement le vert qui symbolise la sérénité et la nature. On affectionne surtout cette couleur pour l’harmonie qu’elle offre et sa stabilité. Le violet quant à lui, signifie la douceur et la créativité.  Les personnes qui le portent sont, la plupart du temps, sensibles et compatissantes. À travers les années, on peut remarquer que la mode a évolué. Les tenues d’antan sont devenues mixtes et unisexes. Ainsi, il est tout à fait courant d’habiller un garçon en rose.

Le rose, une couleur qui sied à tous

Contrairement aux idées reçues, affilier le bleu aux garçons et le rose aux filles n’est pas traditionnel. Ce sont les effets des médias et des matraquages publicitaires. En passant devant les vitrines, on voit que les paillettes, les princesses sont pour les filles. D’un autre côté, les voitures et les déguisements de super-héros sont destinés aux garçons. À noter qu’habiller un garçon en rose est souvent mal vue. Pour la majorité d’entre nous, le fait d’arborer cette tendance est le signe de la féminité. D’où, une certaine réticence des parents. Vu que cela est ancré en tous, il est assez difficile de se défaire de ce genre d’habitude. De plus, en absence de prénom et sans signe extérieur, impossible de différencier le sexe. Forte heureusement, à notre époque, la situation commence à évoluer. On prime avant tout le confort et le bien-être. Tant que les conditions sont présentes, la question de couleur est secondaire. Désormais, les articles dédiés à la puériculture pullulent sur le marché. On peut facilement dénicher des doudous fuchsia à un garçon et des ensembles marins aux filles. Grâce aux maisons de haute couture, habiller un garçon en rose se fait plus naturellement. Nul besoin de se cacher des regards des autres. Les mamans peuvent afficher ouvertement leur dernière trouvaille lors des mariages et les goûters d’anniversaire. Cela dit, porter un pull rose, un sweat violet attire toujours l’attention, surtout si c’est un gars.

Quand faut-il mettre des chaussures à bébé ?
Offrir un doudou personnalisé pour enfant